Soyez les bievenus et bienvenues!!!!!


Merci de nous faire part de vos commentaires
et vos expériences en recueillant des données pour vos études de cas FOS/FS !!!

Puisse cette collaboration en ligne être fructueuse pour tous et toutes!!!


Profs et étudiant(e)s!!!

Bonne et heureuse année 2011!!!!

Angeliki PRINTEZI,MaroMERSINI Professeurs de français
en Master II - FOS / FS, Université d'Artois, Arras

Ce blog est dédié à ceux et à celles qui leur ont ouvert la voie de l'enseignement du français.

«Το παρόν προστατεύεται σύμφωνα με τον νόμο 2121/1998 περί πνευματικής ιδιοκτησίας καθώς και τις διεθνείς και κοινοτικές διατάξεις για τα πνευματικά δικαιώματα».

"Toute reproduction répresentation, intégrale ou partielle par quelque procédé que ce soit sur quel support que ce soit, papier ou éléctronique, effectuée sans l'autorisation du propriétaire du ledit blog est interdite et constitue un délit de contrefaçon sanctionné par l'article
L.335-2 du code de la propriété intellectuelle
"



Rechauffement climatique-TV5

Développement durable Rechauffement climatique-TV5 Notre coin vert PORTAIL DE L' ECOLOGIE BIONOVI

PORTAIL DURABLE

jeudi 17 mars 2011

1.Analyse de MARIUS de Marcel Pagnol pour Sorbonne B2---juillet 2010-MARIUS L'héros principal


Marius est un d’héros principaux de la pièce théâtrale de Marcel Pagnol-d’ailleurs la pièce porte le même nom Marius qui fait partie de sa Trilogie marseillaise appellation générique donnée à un ensemble de trois pièces de théâtre Marius, Fanny et César, ainsi qu'aux adaptations cinématographiques dont il est également l'auteur.
Dès l’acte premier on se rend compte  du portait physique de Marius
Où l’auteur décrit l’intérieur du bar du Vieux port
Il est un jeune homme plutôt  « grand » et «  mince » p 10 dont les yeux sont foncés dans l’orbite, « gai » et « pensif » ---  fait souligné par l’auteur dans la page dédiée à la description de ses personnages. Au fur et à mesure que la pièce s’avance on pourrait dresser le portrait moral de Marius. L’auteur insiste sur le fait  que ce jeune malgré  sa jeunesse, il n’a qu’à 22 ans il a laissé sur le fait qu’il a toujours les yeux « enfoncés dans l’orbite » page 10  qui peut –être traduit par nous lecteur que Marius veut suivre  le rêve de sa vie- devenir marin et « épouser la mer » puisqu’ on le voit que chaque fois qu’il s’occupe du bar il s’ennuie et il n’y trouve aucun intérêt il est toujours mélancolique, sans énergie et il «  maigrit » de son stress  pour atteindre son but personnel de son remords pour la mer décrit involontairement comme « neurasthénie » de la part de son père César. Selon Marius , ne veut pas rester dans le bar, il ne lui faut pas le métier du garçon «  quelle profession »
A la fin de la pièce on constate que Marius atteindra son but personnel à l’aide de son bien –aimée, Fanny ! il quitte le bar de son le père, sa vie conventionnelle, « pour épouser » la mer, en quittant son bien-aimée une fois qu’elle lui rend sa liberté malgré son amour pour elle. Il est un homme qui voudrait se croire qu’il assume ses responsabilités de sa vie bien qu’il s’oppose  à la volonté de son père. Lui, César imagine qui lui laisserait le bar, qu’il épouserait Fanny, ils auraient des enfants!
mais Marius cache les chaînes d’or de la cellule-prison –bar et veut gagner sa vie tout seul, il est déterminé à son but. Quoique le lecteur superficiel pourrait prétendre que Marius soit un garçon, un fils paresseux qui quitte le bar à n’importe quelle heure de jour  de l’après midi en laissant à sa place sa bien-aimée où Honorine- c’est sa manière de défendre ses vouloirs personnels contre le désir de son père , la raideur des principes de son père. Le père César  qui fait l’œil sourd ou le pire  est incapable de deviner les projets  de son fils , de comprendre  et d’approcher le psychisme  de son fils. 
Marius est un enfant  qui aime son père mail il ne peut pas sacrifier sa vie dans le bar
Il est un enfant qui aime réellement Fanny innocent  fait qui est souligné  dans l’acte dernière  où il  annonce sa décision d’ abandonner son rêve, il est un homme honnête et sincère par rapport à ses intentions mais il est en même temps impulsif et possessionné par son rêve quand Fanny  le laisse libre – Acte scène  5 et alors puisqu’ ‘il te faut  ta liberté  au moins que ce soit  moi qui te la donne »
Pour conclure  on pourrait récapituler en soulignant les traits caractéristiques  de Marius : un  jeune  qui essaie d’autodéterminer en  épousant la mer, obsessioné par les Aventures qu’elle pourrait lui offrir – un enfant gâté – qu’il se détermine de quitter Fanny un homme qui connaît  très bien ses besoins  actuels et il connait soi-même  quand il explique à Fanny  que lui   ne sera pas  l’époux idéal puisqu’il sera concentré à « ses voyages » ! – mais ne quitte pas Fanny que quand elle ; la première  lui rend sa liberté  en favorisant son départ.

Juillet 2010-Angeliki PRINTEZI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Le Lys dans la vallée

…..IL est des personnes que nous ensevelissons dans la terre, maiS il en est de plus particulièrement chéries qui ont eu notre cœur pour linceul, dont le souvenir se mêle chaque jour à nos palpitations ; nous pensons à elles comme nous respirons , elles sont en nous par la douce loi d’une métempsychose propre à l’amour.

Une âme est en mon âme

Quand quelque bien est fait par moi, quand une belle parole est dite, cette âme parle, elle agit ; tout ce que je puis avoir de bon émane de cette tombe,

comme d’un lys les parfums qui embaument l’atmosphère.

Les deux femmes Honoré de Balzac


JOE DASSIN 01 04 .2011

EXTRAITS DE RFI 2011-31032011--AP---DIVORCE 01042011

Par Emmanuelle Bastide Les enfants du divorce souffrent-ils et pourquoi ce sujet est-il devenu tabou ? Invités: - Véronique Chauveau, avocate en droit international de la famille - Roland Broca, neuropsychiatrie spécialiste de l’enfance et expert judiciaire près le Tribunal de Grande Instance de Paris Et avec la participation par téléphone d'Egide ROYER, psychologue, directeur du Réseau canadien sur la prévention de la violence à l’école.
1. Les enfants du divorce
(19:31)